L’Inserm participe à la lutte contre l’addiction aux jeux en ligne

Une équipe de chercheurs parisiens du laboratoire d'analyse Inserm a mis en place un outil permettant de pouvoir repérer les joueurs à problèmes grâce à une solution qui analyse automatiquement les données d'un site de poker en ligne. Cette démarche est très intéressante dans la mesure où elle vise à protéger les joueurs de l’addiction en leur permettant de pouvoir repérer les comportements suspects en amont. Une équipe médicale est spécialement dédiée à travailler sur cet outil pertinent et nécessaire car selon les études menées sur le sujet, il y aurait de plus en plus de personnes qui seraient sujettes à la dépendance aux jeux en ligne, que ce soit au bingo ou à n'importe quel autre type de jeu.

Aussi, cet outil de repérage des comportements à risque est vraiment très utile dans la mesure où grâce à une analyse sémantique des requêtes tapées par exemple dans le service client d'un site de poker dans le chat en ligne qui est destiné aux joueurs, il sera possible de pouvoir analyser de manière simple et efficace les comportements suspects qui pourraient être sujets à de l'addiction. Globalement, les premières données délivrées par le laboratoire sur ce sujet sont que le profil des joueurs en difficulté concerne souvent de jeunes hommes avec une moyenne d'âge de 28 ans qui dès l'inscription au site commencent à perdre de l'argent et remisent directement dans la foulée.

Cet algorithme permet ainsi de pouvoir repérer plus facilement les profils à risque et donc de pouvoir les aider de manière plus efficace. Il faudra un certain temps de recul pour vérifier les effets sur le long terme mais force est de constater que les premiers résultats s'avèrent pour le moment très encourageants. Si vous êtes raisonnable et que vous désirez apprendre à savoir comment jouer au bingo, sachez qu’il existe de nombreux sites internet qui pourront vous aider.